Vous désirez vous séparer, divorcer, mais vous voulez éviter de rentrer dans une confrontation avec l’autre ?

Vous vivez difficilement la séparation, ressentez de la colère ou un grand désarroi ?

Vous ne comprenez pas comment vous en êtes arrivés là et auriez aimé pouvoir mieux comprendre, en tentant un dialogue difficile avec votre ex-partenaire ou époux(se) ?

Vous êtes fatigué(e) des tensions qui, depuis votre divorce, ne cessent d’émailler les discussions sur l’organisation concernant les enfants?

Vous avez l’impression d’être entraîné(e) dans une spirale conflictuelle qui vous fait peur, et êtes inquiet(e) pour ce que peuvent vivre les enfants dans un tel contexte ?

Ou, tout simplement, vous aimeriez pouvoir déterminer ensemble, à l’écart de toute intervention judiciaire, les modalités de votre séparation et de votre divorce au mieux des intérêts de chacun ?

La médiation familiale peut vous y aider.

 

En quoi consiste la médiation familiale ?

La médiation est un processus volontaire et confidentiel de gestion des conflits par lequel les parties recourent à un tiers indépendant et impartial, le médiateur.

Le médiateur va aider les consultants à développer des modes de communication plus satisfaisants. Il va les accompagner dans le processus de séparation qu’ils traversent, et ce tant sur les plans matériel, social qu’affectif. Il va les soutenir dans la recherche de solutions concrètes, notamment pour l’hébergement, l’entretien et l’éducation des enfants, la couverture des besoins matériels de chacun, et le partage des biens éventuels.

La médiation peut déboucher sur la conclusion d’accords écrits qui seront, si les consultants le souhaitent, entérinés par le tribunal, et/ou qui constitueront une base permettant l’obtention d’un divorce à l’amiable.

 

Le médiateur aux Bureaux de Quartiers peut également être amené à intervenir …

 

Comment se déroule la médiation familiale aux Bureaux de Quartiers ?

Une première séance a pour objet d’exposer ensemble la situation, de préciser la demande de chacun, et d’évaluer si la médiation familiale peut répondre adéquatement aux demandes exprimées, avec de sérieuses chances de succès.

Si les conditions paraissent remplies, on procède ensuite au relevé des points à traiter. Un cadre de travail est mis en place : agenda des séances, priorités des matières à traiter, coût des séances, etc.

Les entretiens durent en moyenne une heure et quart. Les séances sont le plus souvent espacées de quinze jours, sous réserve de la disponibilité d’agenda des uns et des autres.

 

Les accents particuliers de la médiation familiale aux Bureaux de Quartiers

La médiation aux Bureaux de Quartiers est assurée par Dora Snoy, médiatrice familiale agréée. Elle met ses compétences d’avocate familialiste au service de la recherche de solutions qui, sur les plans pratique et juridique, sont autant que possible adaptées aux besoins des personnes.

 

Quel coût pour la médiation ?

Le prix de la séance est déterminé, pour chaque consultant, en fonction de ses revenus. La grille appliquée en la matière vise à favoriser l’accès au service des publics précarisés. Elle permet aux personnes disposant de très peu de revenus de ne fournir qu’une contribution modique, tandis que les personnes disposant de revenus moyens à élevés paient un prix se rapprochant de ce qui se pratique dans le privé.

 

Vous hésitez à prendre rendez-vous en médiation, ou la mise en place d’une réunion avec tous les intéressés paraît difficile ?

Téléphonez à l’accueil du centre pour en parler. L’accueillant(e) pourra vous guider, voire vous inviter à appeler directement la médiatrice pour lui poser vos questions éventuelles.

Si vous pensez que l’autre partie (ou les autres parties) ne sera(ont) pas disposée(s) à venir en médiation, parlez-en à la médiatrice.

Les consultations se font sur rendez-vous

(mardis de 14h30 à 18h00)

La consultation est payante;

le prix est adapté en fonction de

la situation financière des personnes.

Pour tout renseignement, s’adresser à l’accueil.